La grande majorité des GMAO (logiciel de gestion de la maintenance) permettent l’une des trois méthodes de gestion suivantes :

  1. Les bons de travail (BT) sont imprimés puis remis directement aux exécutants par le superviseur, le planificateur ou le directeur de maintenance. Une fois le travail effectué, chaque exécutant rapporte les bons complétés et les remet à son supérieur. Cette façon de faire laisse place à l’erreur et nécessite un gros travail de gestion. On génère également une grande quantité de papier.
  2. Les bons de travail sont imprimés et déposés dans des casiers identifiés aux exécutants.  Chaque exécutant possède deux (2) casiers. Le premier contient les bons de travail à exécuter et le second les bons de travail complétés. Cette façon de faire est plus rigoureuse et nécessite un certain travail de gestion afin de les fermer et de les entrer en historique (durée, exécutant, pièces, commentaires, diagnostique, résolution, etc.). On génère également une grande quantité de papier.
  3. Plusieurs postes de travail sont stratégiquement localisés. Chaque exécutant possède son propre mot de passe afin d’accéder aux bons de travail qui lui sont destinés. Il a alors le loisir de les consulter, de les imprimer et de leur donner un statut comme par exemple "complété et prêt à être fermé".  Chaque exécutant peut consulter les historiques, vérifier les travaux en cours, générer des demandes de travail (DT) et/ou des nouveaux bons de travail, etc. Cette façon de faire implique et responsabilise les exécutants tout en libérant le gestionnaire du système de maintenance. On génère moins de papier et les erreurs sont beaucoup plus rares.

Quelques GMAO permettent de distribuer des bons de travail virtuel aux exécutants. On qualifie un tel système de "paperless".

Aucun bon de travail papier n’est généré. Ils sont transférés directement aux exécutants par WiFi ou par points d’accès. Chaque exécutant possède un iPad mini protégé par un boîtier anti chocs. Le iPad mini permet les mêmes fonctions qu’au point #3 ci-dessus, mais permet en plus de gérer la durée des travaux à l’aide d’une minuterie, d’accéder en direct aux manuels de l’usager, aux plans techniques, aux pièces, etc.

Comme cette façon de faire est relativement nouvelle, nous sommes en train d’effectuer des essais chez des industriels afin de pouvoir acquérir une bonne expertise dans le but de la partager avec d’autres industriels.

Retour en haut

Nous joindre

Abesque Technologies inc.
355, boulevard du Lac
Québec, QC,
Canada, G2M 0E1
418-572-7125
c.abesque@atimaintenance.com
c.abesque@abesquetechnologies.com